hyperconnexion

Tout savoir sur l’hyper connexion au travail

Le début du 21e siècle a vu émerger l’informatique. Année après année, ces nouvelles technologies de l’information et de la communication n’ont cessé de prendre de l’ampleur. PME, PMI, administrations…, l’informatique est partout. Si ces outils ont pu s’imposer en un temps record et avec une ampleur sans nom, c’est en raison des multiples avantages qu’ils offrent. Cependant, l’utilisation quotidienne de tels outils engendre l’hyperconnexion au travail. Vous n’avez encore certainement pas entendu parler de cette expression. Dans le présent article, on vous dit tout.

L’hyperconnexion au travail : des chiffres alarmants

Quelques années de cela, les NTIC, le Web et l’informatique étaient présentés comme des outils qui allaient révolutionner le monde du travail. Ce fut et cela demeure le cas, mais la donne a néanmoins un peu changé avec le phénomène de l’hyperconnexion au travail. Une étude DONESTIC pour le CNRS menée en 2014 révèle que pour 6 Français sur 10, les NTIC constituaient une source de stress supplémentaire au travail.

En effet, ces outils prennent de plus en plus de place dans la vie privée des Français. Pour preuve, même en dehors des horaires de travail, les employeurs sollicitent leurs employés pour diverses taches. Sans trop le vouloir, les employés soucieux se connectent à leurs smartphones avant de dormir, ou même durant leur weekend pour s’assurer qu’il n’y a aucun souci au travail.

Les caractéristiques de l’hyperconnexion

L’infobésité représente l’une des principales caractéristiques de l’hyperconnexion. Celle-ci est relative au fait que l’employé est constamment surchargé d’informations. L’entreprise dans son élan de mettre ses employés dans les meilleures conditions de travail, les dote des outils de communication de pointe. Parfois, l’employé fait face à plus d’un outil, et il devient compliqué pour ce dernier de pouvoir en faire bon usage.

Plusieurs informations lui sont transmises via ces outils. Des mails, ou notifications ayant un rapport direct avec sa personne, parfois non. Toujours est-il que l’employé est tenu de consulter, de trier et d’analyser dans le cadre de son travail. Pris dans cette bulle d’informations venant de toute part, la motivation et la productivité de l’employé s’en trouvent affectées.

Conséquences et risques de l’hyperconnexion

L’hyperconnexion n’intervient que lorsque les outils informatiques et de la NTIC sont utilisés avec excès. Internet, téléphones, mails, messageries instantanées, collègues autant de canaux par lesquels nous parviennent l’information. Ces informations, nous sommes tenus de les consulter et de les analyser, qu’elles aient ou pas un lien direct avec notre personne.

À force, le cerveau arrive à saturation, à tel enseigne qu’il lui est impossible de réagir à bon escient. Nous sommes tout simplement dépassés, sans solutions, sans approches. Les scientifiques estiment à environs 28 %, la baisse de productivité liée à cette saturation du cerveau.

Au stress, s’ajoutent de nombreux effets indésirables tels que le manque d’estime et de confiance en soi, le burnout, et parfois la baisse de la créativité. Quel que soit l’effet, cela aura une répercussion directe sur la productivité de l’entreprise.

Comment sortir de l’hyper connexion?

De nombreuses actions peuvent être mises en œuvre par l’employeur pour aider les employés à sortir de l’hyper connexion. Au nombre de ces dernières, nous pouvons citer l’établissement des heures de pauses dans le travail. N’oublions pas le témoignage du respect et de la considération due à l’employé par l’entreprise et ce peu importe son niveau professionnel.

épanouir au travail Previous post Conseils pour bien s’épanouir au travail
Le moyen le plus efficace pour trouver un job en ligne Next post Le moyen le plus efficace pour trouver un job en ligne